fortuit


fortuit

fortuit, ite [ fɔrtɥi, it ] adj.
XIVe; lat. fortuitus, de fors « hasard »
Qui arrive ou semble arriver par hasard, d'une manière imprévue. accidentel, contingent, imprévu, inattendu, inopiné, occasionnel. Une rencontre fortuite. « Un décès prématuré et qui nous semble fortuit parce que les causes dont il est l'aboutissant nous sont restées inconnues » (Proust). « Ne fallait-il voir là qu'une suite fortuite d'événements, ou chercher entre eux quelque rapport ? » (A. Gide).
Dr. Cas fortuit, qui exclut la faute de l'auteur apparent du dommage.
Subst. Le fortuit. accidentel.
⊗ CONTR. Nécessaire, obligatoire.

fortuit, fortuite adjectif (latin fortuitus, accidentel, de fors, hasard) Qui arrive ou paraît survenir par hasard : Une rencontre fortuite.fortuit, fortuite (citations) adjectif (latin fortuitus, accidentel, de fors, hasard) Isidore Ducasse, dit le comte de Lautréamont Montevideo 1846-Paris 1870 […] beau comme la rencontre fortuite sur une table de dissection d'une machine à coudre et d'un parapluie. Chants de Maldoror fortuit, fortuite (expressions) adjectif (latin fortuitus, accidentel, de fors, hasard) Cas fortuit, événement imprévisible rendant impossible l'exécution d'un contrat et libérant le débiteur. ● fortuit, fortuite (synonymes) adjectif (latin fortuitus, accidentel, de fors, hasard) Qui arrive ou paraît survenir par hasard
Synonymes :
- imprévisible
- imprévu
- inopiné
Contraires :
- prévisible
- prévu

fortuit, uite
adj. Qui arrive par hasard, de manière imprévue. Rencontre fortuite.

⇒FORTUIT, UITE, adj. et subst.
I.— Adjectif
A.— [Appliqué à un fait, une action] Qui se produit par hasard, de manière imprévue. Découverte, occasion, rencontre fortuite. Synon. accidentel, inopiné. Je considérais qu'une foule de circonstances fortuites, qui ne pouvaient plus se reproduire, avaient contribué à lui donner pour quelques moments à mes yeux un charme accidentel (TOEPFFER, Nouv. genev., 1839, p. 293). Ne fallait-il voir là qu'une suite fortuite d'événements, ou chercher entre eux quelque rapport? (GIDE, Isabelle, 1911, p. 660) :
1. À chaque jet [d'une pièce de monnaie] l'apparition d'une face déterminée est le résultat de causes actives, dont le mode d'action est variable, et irrégulièrement variable, d'un jet à l'autre : ce qu'on exprime en les qualifiant de causes fortuites, et en disant qu'à chaque coup l'apparition d'une face déterminée est un effet du hasard.
COURNOT, Fond. connaiss., 1851, p. 23.
B.— Rare. [Appliqué à une pers.] Qui survient à l'improviste. D'un moment à l'autre un compagnon de beuverie pouvait lui survenir. En attendant ce convive fortuit, Lampourde élevait lentement (...) le verre (GAUTIER, Fracasse, 1863, p. 315). Le restaurateur (...) s'empressait auprès de ses clients, qu'il traitait comme des invités fortuits (MARTIN DU G., Thib., Sorell., 1928, p. 1214).
II.— Emploi subst. à valeur neutre. Les écueils, ces maisons de la vague (...) appartiennent à un art mystérieux (...) et ont une sorte de style énorme. Le fortuit y semble voulu (HUGO, Travaill. mer, 1866, p. 276). Comprendre le poème, c'est pour le lecteur vaincre à son tour l'apparence du fortuit et retrouver (...) par accueil poétique « l'air du chant sous le texte conduisant la divination d'ici là » (RICŒUR, Philos. volonté, 1949, p. 381) :
2. Il y a un plan où non seulement le monde n'a pas de sens, mais où il est même contradictoire de poser la question de savoir s'il en a un; c'est le plan de l'existence immédiate; c'est nécessairement celui du fortuit, c'est l'ordre du hasard.
MARCEL, Journal, 1914, p. 3.
REM. Fortuité, subst. fém. Caractère fortuit d'un fait, d'une action. La Providence lui permit, par une de ces fortuités aux conséquences décisives, de rendre un léger service à l'auteur des « Harmonies de l'être » (PÉLADAN, Vice supr., 1884, p. 122). Si les combinaisons [des effets de causes indépendantes données] apparaissent encore comme fortuites, on se trompe en croyant que cette fortuité est immédiate (HAMELIN, Élém. princ. représ., 1907, p. 328).
Prononc. et Orth. :[], fém. [-]. Ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. XIVe s. fortuite (RAOUL DE PRESLES, Cité de Dieu, V, 1, édit. 1531 ds R. Hist. litt. Fr. t. 12, p. 707). Empr. au lat. class. fortuitus « qui se produit par hasard, accidentel ». Fréq. abs. littér. :464. Fréq. rel. littér. :XIXe s. : a) 588, b) 1 071; XXe s. : a) 346, b) 689. Bbg. GOHIN 1903, p. 271 (s.v. fortuité). — LAURENT (P.). Contribution à l'hist. du lex. fr. Romania. 1925, t. 51, p. 39. — QUEM. DDL t. 2.

fortuit, uite [fɔʀtɥi, ɥit] adj.
ÉTYM. XIVe; lat. fortuitus; de fors « hasard », à l'ablatif forte.
Littér. ou style soutenu. Qui arrive ou semble arriver par hasard, par accident, d'une manière imprévue. Accidentel, casuel, contingent, imprévu, inattendu, inopiné, occasionnel. || Évènement fortuit ( Aventure). || Découverte, œuvre fortuite (→ Arbitraire, cit. 10). || Rencontre, occasion fortuite (→ Conception, cit. 2). || C'est tout à fait fortuit.Dr. || Cas fortuit : « événement dû au hasard qui est exclusif de toute faute du débiteur ou de l'auteur apparent du dommage » (Capitant). || Par cas fortuit ou force majeure (→ Avarie, cit. 5).
1 (…) pourquoi voulez-vous croire
Que de ce cas fortuit dépende notre gloire.
Molière, l'École des femmes, IV, 8.
2 (…) un décés prématuré et qui nous semble fortuit parce que les causes dont il est l'aboutissant nous sont restées inconnues.
Proust, À la recherche du temps perdu, t. X, p. 8.
3 (…) ne fallait-il voir là qu'une suite fortuite d'événements, ou chercher entre eux quelque rapport ?
Gide, Isabelle, VII, p. 129.
4 Je ne pensais pas qu'il chercherait à me revoir. Ce n'est pas une rencontre fortuite. Il connaît mon itinéraire habituel. Évidemment, il m'attendait là (…)
G. Duhamel, Salavin, IV, 2 juin.
Subst. (Av. 1784, Diderot). || Le fortuit. Accidentel (cit. 1 et supra).
5 L'âme, l'esprit, l'individualité, la pensée, etc. sont des produits encore instables d'une adaptation au fortuit.
Valéry, Cahiers, t. II, Pl., p. 734.
CONTR. Attendu, nécessaire, obligatoire, prémédité, prévu.
DÉR. Fortuité, fortuitement.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • fortuit — FORTUÍT, Ă, fortuiţi, te, adj. (livr.) Venit pe neaşteptate; neprevăzut, inopinat; întâmplător. – Din fr. fortuit, lat. fortuitus. Trimis de paulroman, 02.06.2008. Sursa: DEX 98  FORTUÍT adj. v. incidental, întâmplător, neaşteptat, neprevăzut.… …   Dicționar Român

  • fortuit — FORTUIT, [fortu]ite. adj. Qui arrive par hazard, casuel. Par cas fortuit. c est un cas fortuit. c est une chose fortuite. rencontre fortuite. evenement fortuit …   Dictionnaire de l'Académie française

  • fortuit — fortuit, ite (for tui, tui t ; le t ne se lie pas dans le parler ordinaire ; au pluriel, l s se lie : des événements for tui z et fâcheux) adj. Qui arrive par fortune, par accident, sans liaison de cause. •   Un incident fortuit et véritable,… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • fortuit — Fortuit, Fortuitus. Par cas fortuit, Fortuito, Fortuitu, Forte …   Thresor de la langue françoyse

  • FORTUIT — ITE. adj. Qui arrive par hasard, d une manière imprévue. Par cas fortuit. C est un cas fortuit. C est une chose fortuite. Rencontre fortuite. Événement fortuit. On n est point tenu des cas fortuits …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • FORTUIT, TE — adj. Qui arrive ou qu’on croit arriver par hasard, d’une manière imprévue. C’est un cas fortuit. Une découverte fortuite. Rencontre fortuite. événement fortuit …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • fortuit — /fortwiy/ In French law, accidental; fortuitous. Cos fortuit, a fortuitous event. Fortuitement, accidentally; by chance; casually …   Black's law dictionary

  • fortuit — /fortwiy/ In French law, accidental; fortuitous. Cos fortuit, a fortuitous event. Fortuitement, accidentally; by chance; casually …   Black's law dictionary

  • fortuit — Fortuitous; accidental; occurring by the arbitrament of chance. See cas fortuit …   Ballentine's law dictionary

  • fortuït — for|tu|ït Mot Agut Adjectiu variable …   Diccionari Català-Català